13 février 2018

Printemps – été 1793 : la politique du premier maximum et son acceptation.

Nous ne nous intéresserons ici qu’à l’application du premier maximum, celui du 4 mai 1793, et aux réactions qu’il a suscité dans les campagnes. L’étude de la politique de subsistance de l’an II nécessiterait un travail spécifique. La loi du 4 mai 1793 fut accueillie très favorablement à Nogent. Elle répondait aux vœux des taxateurs de novembre 1792. Elle prescrivait des déclarations, des recensements et visites domiciliaires dans les plus brefs délais. Le tableau du maximum devait être établi par le département à partir des... [Lire la suite]

19 décembre 2015

Mouvement populaire et luttes politiques en 1790 (3).

Dans les campagnes nogentaises.  1. Subsistances…des combats sporadiques.  Nogent fut le seul marché du district à connaître des révoltes frumentaires durant l’automne 1790. Pourtant la situation sociale n’en était pas moins tendue dans d’autres cantons, notamment ceux d’Authon–du–Perche et de La Bazoche–Gouët. Le 6 décembre 1790, le procureur de la commune de La Bazoche demandait des conseils au district sur la manière d’agir pour prévenir d’éventuelles insurrections et « […] pour forcer la Garde Nationale... [Lire la suite]