MaireLe maercredi 16 novembre 1790, Le maire sortant procédait au dépouillement des scrutins des deux sections de la ville pour l’élection d’un nouveau maire et proclamait du sieur Le Proust Desageux comme maire élu à la majorité absolue (avec près de 71,5% des suffrages exprimés[1]).

 « Cent Seiz.e

[En marge en haut du feuillet :

           160

nomminatioŋ de M. desageux

           Pour Maire]

aujourd’huy dix sePtiémede novembremilSePt Cent quatre vingt diX Sur L’heure de midy.

Nous Maire dela ville deMamers etant à L’hôtel deville accomPagné de M. M. hardouin un de nos officier MuniciPal etde M.r odillard Procureur deLaCommune enassistance de nôtreSecretaire Greffier Sont entrés M. M. Frebourg du motté CommisSaire dela Section de nôtre Dame et M Jgnard deLaGombaudiere celui deLa SectiondeS.t nicolas Lesquels nousayant Requis derecevoir Les nouveauX dePouillements Particuliers desdeuX Sections [mot en surcharge] nous ont Présentés deuX Paquets qui lesRenfermoient et quionteté Cachettés Par M. M. Les Présidents deL’une et L’autre Section Pour Par nous en Faire enleur Présence le Recensement général et en tirer Le Resultat, Surquoy ouverture Faitte desd. deuX PaquetsjlS’est trouvé queParledePouillement qui aeté Fait des Scrutins deLaSection denôtre Dame M. LeProust desageux a eu vingt SiX voix Surtrente et quePar celui de La SectiondeS.t Nicolas jl a eu vingt quatre voix Sur quarante, qu’enconsequence jl Resulte duRecensementgénéral Fait des deuX Scrutins que mond. S.r LeProust desageux a acquis LaMajorité absolue des Suffrageset qu’il est legitimement èluMaire en notre Lieuet Place, Pourquoy disons que nous transPortrons deuXheures aPrésmidy a L’jnstant [ces deux derniers mots en surcharge] dans Lune et L’autre EglisePour enassistance de nôtre Secrètaire Greffier et enPrésence des officiers MuniciPauX en Faire La Proclamation [mot ou début de mot rayé non déchiffré]

Et Nous etant d’abord transPorté dans L’Eglise de S.t Nicolas Nousy avons proclamé mond. S.r LeProust desageux enqualité de Maire Elu à la Majorité absolue des Suffrages.

Dela nous etant egallement transPorté en Cellede nôtre Dame nousy avons Fait Pareille Proclamation ensuitte nous nous Sommes rendus á L’hôtel deville Pour Clore et arrester nôtrePrésent Procés verbal etFaire donner avis à M. Le Proust desageux absent de Son Election.

Fait et arresté à L’hotel devilleLes Jour Et anque [« dessus » habituellement terminant cette formule est omis]

             Jgnard                Frebourg                  hardoüin Desnos

                                        Odillard

                                                                               Renard»[2]

90-11-17 delib 1 vue 1

90-11-17 delib 1 vue 2



[1] Par rapport à la veille seuls 70 suffrages ont été exprimés dans les deux sections contre 84. Remarquons que la section réunie en l’église Saint Nicolas voyait son nombre de bulletins exprimés stables alors que celle de Notre-Dame en perdaient 14 (44 la veille contre 30 ce 17 novembre 1790). Dans les deux sections les score du futur maire était en nette progression, plus cependant à Saint Nicolas qu’à Notre-Dame où il était multiplié par 2,4 contre « seulement » 1,85 dans la seconde.

[2] AD72 1MI 1343 (R129).