07 mars 2016

A Vibraye en 1700 : sœur Rose, ange ou démon ?

Ce bref article est essentiellement un condensé des informations glanées au cours de mes lecture dans l’ouvrage de Robert Mandrou consacré au sorciers et aux magistrat durant le XVIIème  siècle en France[1]. Sœur Rose commença sa « carrière » parisienne de possédée durant les dernières années du XVIIème siècle.  Mais, elle avait auparavant défrayée la chronique judiciaire toulousaine sous son véritable nom, Catherine d’Almayrac de 1677 à 1680. Celle-ci, mariée en 1668 à  Séverac ( aujourd’hui... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mars 2016

Le 5 mars 1789 à Vibraye : plaintes , doléances et remontrances.

« Cahier des plaintes, doléances et remontrances de la ville et paroisse de Vibraye, dressé dans l'assemblée générale des habitans de la dite paroisse, suivant le procès-verbal dressé devant Monsieur le Bailly du Marquisat du dit Vibraye, de ce jour. Article ler. Sa Majesté sera très-humblement supliée de mettre la province du Maine, dont cette paroisse fait partie, en pays d'états particuliers. Art. 2. Que le clerger et la noblesse soient compris à toutes les impositions, à raison de leurs facultés et possessions, ainsy que... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2016

Les Clubs politiques à Mamers durant les premières années de la Révolution( 1791 -1795 ).

Dès le mois de mai 1791 une « Société des Amis de la Constitution » existait dans la ville de Mamers[1]. Le 21 mai 1791, une délégation de cette société se présentait devant la municipalité de Mamers afin de protester contre le départ du détachement de dragons qui était en garnison dans la ville depuis deux ans dans la crainte de troubles au moment du renouvellement électoral des administrations[2] et ce jusqu’à ce que lesdits troubles « fussent évanouis » (…avant que de n’avoir commencé ). Mais ce ne fut... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mars 2016

La Ferté-Bernard : 1er avril 1789 arrestation d’un voiture chargée de grains.

Comme la plus grande partie de la France, la région fertoise fut touchée  par une crise frumentaire au printemps 1789 : après une récolte très mauvaise récolte en 1788 suivie d’un hiver extrêmement rigoureux, les prix du pain et des grains montaient en flèche, dans la population la plus fragile le spectre de la disette se profilait et le mécontentement pouvait déboucher sur des émeutes de marché ( voir sur ce blog l’article consacré à la région nogentaise pour la même période :ici ; ou encore celui traitant de la police... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2016

Taboureau de Montigny, l’Enragé d’Orléans.

Sur son blog historique Claude Guillon vient de mettre en ligne le début d'un texte d'Albert Mathiez consacré à un enragé d'Orléans, Taboureau de Montigny et paru originellement en 1930 dans les Annales historiques de la Révolution française. Claude Guillon a intitulé son texte : " Taboureau de Montigny, l'Enragé d'Orléans, par Albert Mathiez ( 1ère partie)". Je ne saurais que vous conseiller la lecture de ce texte tant cet "enragé" me semble proche du Conventionnel Chasles. Pour lire la première partie de l'article cliquer ici. ... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2016

Une "petite Vendée" à Mondoubleau ( 41 ) en septembre 1793 ?

Avec son aimable autorisation nous empruntons un article de Jean-Jacques LOISEL paru dans André PRUDOMME. Eclats d’histoire en Loir et Cher. Vendôme : Editions du Cherche Lune, 2007. Tome 2 – 167. Ici, il s'agit d'une mobilisation au moment des conscriptions de l'été 1793, qui s'en prit aux autorités jugées responsables, mobilisation qui semble avoir été manipulée par des forces "royalistes" ( encore faut-il ne pas toujours prendre pour argent comptant ce qui est crié lors de tels événement, ni croire sur parole ce qu'en disent les... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mars 2016

District de Nogent : les diverses administrations.

1ère administration ( 1790 – 12 septembre 1791 ). Procureur – syndic : -       Dugué – le – Jeune. Directoire : -        Guérroult – des – Chabottières[1], président, démissionne le 22 décembre 1790. Remplacé au poste de président du district par Bazin ; le 24 janvier 1791. -       Bazin, notaire à Frétigny. Suppléant du procureur – syndic, remplace Guérroult – des – Chabottières le 24 janvier 1791. Démissionne le 31... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2016

Les édiles ruraux.

Les édiles ruraux dans les campagnes nogentaises durant les premières années de la Révolution Française. Dans les campagnes et les bourgs, il semble bien qu’il n’y eut pas de grands bouleversements. Les bourgeois occupaient déjà les charges communales ou celles de bailli, ils prirent en main la municipalité nouvelle et  continuèrent de diriger les affaires publiques. Dans certaines de ces municipalités ce fut le curé qui par ses fonctions semblait le mieux à même d’occuper les fonctions de maire. Le cas de la Bazoche –... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2016

Authon : municipalités sous la Révolution Française.

Les municipalités d’Authon – du – Perche de 1790 à 1793.  1. Municipalité élue le 15 février 1790 et reconduite le 14 novembre 1791.  Maire : Dordolot ( curé, élu avec 83% des voix ).  Procureur : Fr . Boucher ( notaire, 63,6% ), ancien Syndic de l’ancienne commune. Officiers municipaux : Jq . Ch. Martin ( marchand, 62% des voix ), Ant. Hervé ( serger, 50.8% ), Cl. La Flèche père ( jardinier, 63.1% ), Fr. Thuau ( seger, 55.7% ), Thomas Rigot (   ?  ,... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2016

Comment votait-on ?

Assemblées primaires et électorales. Les déclarations de candidature et toute campagne étaient proscrites. Les citoyens actifs ( assemblées primaires ) ou les électeurs ( assemblées électorales ) se réunissaient en assemblée et commençaient par élire le bureau de l’assemblée[1] puis ils procédaient à la nomination des postes à pouvoir un par un ( on ne votait surtout pas par liste ). Ces votes se faisaient publiquement et à voix haute. L’assemblée ne se séparait pas tant que tous les postes n’étaient pas pourvus, ce qui pouvait... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,